Les avantages des patron couture dématérialisés

Patron Couture Femme et Tissus

1. La couture et l’espace nécessaire

La couture c’est bien mais ça prend de la place! Que l’on soit bordélique (pardon « créatif ») ou non, on a besoin d’un espace conséquent et incompressible : machine à coudre, table de découpe, table à repasser, rangement tissus, rangement mercerie, rangement livrets et patrons.
Dans le meilleur des cas, on a un atelier à la maison, une pièce ou un espace dédié à la couture et c’est quand même super pratique. Même s’il ne faut pas négliger son rangement et son aménagement, cela devient encore plus compliqué quand l’espace exclusif couture n’existe pas et qu’il faut créer un coin couture éphémère, facilement déplaçable et surtout bien pensé et minimaliste!

On prend du temps à penser l’emplacement, l’organisation, les rangements, mais aussi l’éclairage et la déco. Parce que c’est un endroit où l’on vient pour passer du bon temps, où l’on veut se sentir bien et où l’on est de bonne humeur! Positive Mind 😉
Et quand on a pensé tout ça, on se met à coudre. On achète un patron couture femme, on ouvre la pochette, on le déplie, on le décalque (si on veut pouvoir se coudre plusieurs tailles), on le duplique même (parce que ma mère veut le même que moi), on le découpe, on le replie (jamais aussi bien que la presse du créateur!!), et on essaie de ranger tout ça dans la pochette initiale pour la prochaine fois.

La première étape du succès ? C’est de le remettre le patron de couture dans la pochette initiale sans rien abîmer! Sinon, on ne garde que le patron dans une enveloppe craft que l’on a pris soin d’identifier.
Et la fois d’après, on refait la même. Mais à force, le papier s’abîme, se déchire, s’use. Cependant, il est inimaginable de le jeter car c’est notre patron couture préféré! C’est ce qui nous donne l’envie de redoubler d’efforts pour trouver l’astuce de génie pour le choyer : pochettes plastiques, classeurs, boîtes IKEA, etc.

Et si on pensait au rangement informatique?

De plus en plus de créateurs proposent des patrons couture en format dématérialisé. A l’achat, le fichier PDF est à télécharger sur notre ordinateur.
Attention, souvent le nombre de téléchargements est limité, donc il faut bien penser à le sauvegarder.
Par la suite, il faut donc imprimer le fichier chez soi ou chez un imprimeur.
Le patron couture ainsi imprimé devient donc potentiellement à usage unique! Plus besoin de se casser la tête pour le rangement des patrons de couture dans l’espace de travail créatif.

2. Pas de délai de livraison donc on peut coudre le patron de couture immédiatement

On retrouve la plupart des patrons de couture indépendants sur le web, puisque les créateurs n’ont pas de boutiques physiques (à part lors de salons ou d’événements particuliers).
Alors on les achète sur internet et on économise de l’essence et du temps (et je vous en fais plus gagner en vous donnant cette adresse www.shop.ohmypattern.com) !
Quand on passe une commande sur le web, on n’a pas vraiment de garantie sur le délai de livraison. Le fournisseur nous promet une fourchette, mais c’est sans compter les déboires de La Poste ou du transporteur Express. Alors dans la plupart des cas, on reçoit notre précieux butin dans la semaine, voire 10 jours, et c’est super! Sauf que lorsque l’on a un projet créatif en tête… cela peut paraître une éternité!
L’avantage du patron dématérialisé c’est que le téléchargement du fichier que l’on vient d’acheter en ligne est disponible tout de suite maintenant!!
Avec un peu de chance, on a une imprimante sous la main et alors là, le record livraison est assuré! En comptant le temps de téléchargement, impression (des fois le paramétrage de notre imprimante peut nous faire perdre du temps), assemblage, … le patron de couture est disponible en moins d’une heure 🙂 Qui dit mieux sans bouger de chez soi?

3. On peut imprimer le patron couture autant de fois qu’on le souhaite

Après les impatientes, le patron de couture PDF séduit les serial makeuses!
Ce que l’on aime quand on confectionne sa garde-robe c’est de varier autant que possible les modèles. On veut toujours plus de robes, plus de tops ou plus de vestes. Mais il faut bien se l’avouer, quand on a trouvé LE modèle, celui qui nous va à merveille et qui en plus est facile (ou pas) à coudre, on a envie de le décliner à l’infinie en termes de matières, coloris, motifs, etc. Ce qui est bien avec le PDF, c’est qu’il n’y a pas de stress à avoir quant à l’état de notre patron chouchou. Tiendra-t-il le coup une fois de plus sans se déchirer?
Le fichier PDF, on peut le télécharger autant de fois que possible, ad vitam aeternam. Le seul problème que cela peut engendrer un souci de conscience écologique… A nous de peser le pour ou le contre dans tous nos choix en matière de responsabilité : est ce que mon empreinte écologique est plus mauvaise si j’imprime 4 fois les 30 pages de mon top préféré ou si je l’achète tout fait dans les enseignes de prêt-à-porter ?

Laisser un commentaire